6 choses à savoir sur la paralysie du sommeil

Vous vous êtes déjà réveillé en sursaut pendant votre sommeil mais incapable de bouger?

--- Publicité : ---

Vous étiez conscient mais impossible de parler, de crier et encore moins de bouger? Vous avez eu l’impression d’être étouffé par quelque chose ou quelqu’un? Ne cherchez plus, vous avez subi ce qu’on appelle la paralysie du sommeil! Nous allons vous présenter 6 choses que vous devez savoir sur ce phénomène:

1. La paralysie du sommeil n’a rien de surnaturel

1espritsciencemetaphysiques

@espritsciencemetaphysiques

La paralysie du sommeil est un trouble du sommeil très fréquent qui survient lorsque vous tentez de vous endormir. La personne se réveille en sursaut en étant incapable de parler et de bouger, elle se retrouve totalement bloquée. Ce phénomène est accompagné d’hallucinations et cela peut durer soit quelques secondes soit plusieurs minutes.

Lorsque nous vivons cette expérience nous pensons souvent que c’est un fantôme qui vient nous rendre visite et que tout cela est surnaturel et nous prenons peur alors qu’en réalité il n’y a rien de cela. Selon le CIRCEE, ce phénomène concerne 30% de la population et il est tout simplement psychique.


--- Publicité : ---

Ce trouble surgit dans un état qui se situe entre la veille et le sommeil, et donc dans un moment où le cerveau est en phase transitive. Quand on s’endort en temps normal le corps s’endort et l’esprit devient petit à petit moins conscient mais lors d’une paralysie du sommeil le corps s’endort mais l’esprit lui reste conscient et c’est ceci qui provoque les hallucinations qui accompagne la paralysie du corps. La personne est donc consciente de ne pouvoir ni bouger ni parler ni crier et cela est très inquiétant et donc elle panique.

2. La paralysie du sommeil vient de notre propre cerveau

2discoveryscience

@discoveryscience

La glycine est une hormone qui agit dans notre cerveau et qui bloque les fonctions motrices du corps, en temps normal elle disparaît avant la fin du rêve mais lors de la paralysie du sommeil elle continue d’agir et nos muscles ne peuvent plus bouger.

Le cerveau qui n’est pas encore bien réveillé se retrouve pris de panique et c’est là qu’il génère lui même des hallucinations.

--- Votre article continue après la Publicité ---